Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 avril 2010 7 04 /04 /avril /2010 18:03

linge sale

Suite à l’épisode de la manifestation des parents d’élèves et aux reproches d’une partie des élus, le maire décida de recevoir individuellement chacun des 29 membres de notre liste pour faire le point. C’est toujours plus facile de traiter cas par cas que de lancer une franche discussion de groupe. « Diviser pour mieux régner » diront certains.

Ces entrevues durèrent 15 jours.

Pour ma part, elle dura 30 secondes.

J’avais posé 4 questions lors du Bureau municipal qui étaient restées sans réponses. J’ai commencé mon entrevue en reposant ces 4 questions et en demandant au Maire si elle avait des réponses. Elle m’a répondu que non. L’entrevue était terminée ! C’est clair que de cette manière, les choses allaient pouvoir se régler !

Je crois bien que pendant ces 15 jours, notre maire a eu quelques entrevues un peu « chaudes » avec beaucoup d'élus de sa liste.

Puis est venu le jour de la réunion plénière.

On fit un tour de table. Chacun exprima son point de vue et ses reproches. D’un commun accord, tout le monde estima qu’il était souhaitable pour le groupe que ce conflit « se règle en famille » et qu’on trouve un moyen de pouvoir continuer ensemble le travail pour lequel nous avions été élus.

Le Maire prit la parole à la fin et fit son méa culpa, elle proposa 22 engagements pour modifier ce qui n’allait pas suite aux entretiens qu’elle avait eu. (voir le fichier joint ci-dessous). Vous noterez notamment l'engagement n°7 qui en fait était sa réponse à nos inquiétudes sur l'ambiance qui régnait dans la mairie auprès du personnel (la directrice des services techniques allait annoncer son congé pour 6 mois quelques jours plus tard !)

Tout le monde accepta avec soulagement.

C’était le 20 octobre 2009, il y a 6 mois, et les choses auraient pu rentrer dans l’ordre si ces engagements avaient été tenus…

Didier Jacobée

22 engagements du 20 10 09 22 engagements du 20 10 09

Repost 0
Published by poursaintarnoult.over-blog.com - dans Pourquoi créer notre groupe
commenter cet article
4 avril 2010 7 04 /04 /avril /2010 17:30

200710042333 zoom

A ce stade, il ne manquait plus à ce cocktail explosif qu’un événement malheureux...

Il intervint fin septembre 2009 à l’occasion de la manifestation en mairie des deux fédérations de parents d’élèves.
Elle avait pour but d’obtenir une entrevue avec le maire pour modifier le règlement du périscolaire. Mais cet après-midi là, alors que 80 parents manifestaient à l’intérieur de la mairie, le Maire et le 1er adjoint avaient décidé de déserter et avaient même demandé à leur secrétaire de prendre son après-midi, laissant nos deux directeurs de mairie affronter seuls la vindicte populaire.
Contacté et averti de la situation par le personnel de mairie, j’avais heureusement pu les rejoindre rapidement, représenter les élus et tenter d’engager tant bien que mal le débat avec les parents d’élèves.

Je vous laisse imaginer la fureur qui était la mienne ce soir là.

Passe encore qu’un maire ne soit pas d’une grande proximité avec ses habitants, (bien que), mais qu’on se défile devant ses administrés en colère, non !

J’ai attendu en vain un coup de téléphone du maire ou du premier adjoint pendant les 4 jours qui ont suivi. C’est uniquement le mardi soir suivant et à mon initiative que le sujet fut abordé en bureau municipal. Le Maire et le premier adjoint commencèrent par dire qu’ils n’étaient pas au courant de cette manifestation : scénario peu crédible si l’on écoute les témoignages du personnel.
Je posai aussi la question de savoir pourquoi dans ces conditions ils n'avaient pas tenté de me contacter pour s'informer au cours des 4 jours qui suivirent. J’attends toujours la réponse…

Quand un Maire commence à fuir ses administrés et à dissimuler la vérité aux élus de sa propre majorité, ça n’augure pas d’un avenir radieux.

En tous cas, c’est ce jour-là pour moi que le fil de la confiance a été définitivement rompu. Et visiblement je n’étais pas le seul puisque lors de ce bureau municipal, plusieurs élus exigèrent une réunion de l’ensemble de la liste pour redéfinir les modes de fonctionnement du groupe…

Didier Jacobée

Repost 0
Published by poursaintarnoult.over-blog.com - dans Pourquoi créer notre groupe
commenter cet article
31 mars 2010 3 31 /03 /mars /2010 01:57

nuage-cumulonimbus

De plus en plus de dossiers commencèrent à être soustraits à notre analyse. On nous les présentait en 5 mn en bureau municipal à 23h, pour information, quelquefois pour avis immédiat. Certaines décisions étaient carrément prises dans le dos des élus délégués. Enfin, on laissait des élus bosser plusieurs semaines ou plusieurs mois avec les services, leurs groupes de travail et leurs commissions, sur des projets donnés, avant de les enterrer sans concertation. En fait, tout ce qui n'était pas initié "au donjon" était systématiquement écarté.

Le process de décision démocratique, tel qu'il était prévu et organisé au sein de notre groupe et de la mairie, était incontestablement détourné. Ce processus n'avait pourtant rien d'original : on part du programme présenté à la population, l'élu délégué prend en charge un dossier correspondant à sa délégation, il fait plancher les services communaux dessus, crée un groupe de travail sur le sujet avec d'autres élus, des habitants de la commune et des spécialistes. Une fois que ce groupe de travail a terminé ses réflexions, le résultat est présenté en commission (qui ne comprend que des élus, y compris de l'opposition) qui émet un avis. Cet avis est expliqué au bureau municipal (le maire et ses 8 adjoints) qui est l'instance de décision. Une fois la décision prise, elle redescend vers tous les élus du groupe majoritaire pour information. Elle peut ensuite être transformée en délibération si nécessaire et passer au vote en conseil municipal pour enregistrement.

On voit bien que ce processus est lent, mais il permet une vraie concertation, une véritable implication de tous les élus (adjoints comme simple conseiller) et respecte les droits de l'opposition en les intégrant au plus tôt dans le groupe de travail ou au plus tard dans la commission.

Mais au cours de ces 6 mois (printemps et été 2009), ce cheminement fut de plus en plus court-circuité. C'est à ce moment-là que grâce à internet, les élus mécontents ont commencé à s'exprimer. Au début, on est tout seul à ronchonner dans son coin : "pourquoi on me bloque ce dossier ?" ou "comment se fait-il que ce projet apparaisse de nulle part ?". Et puis bientôt, au hasard d'un mail, c'est un autre élu qui vous confie ses états d'âme, puis un autre, et encore un autre. On s'aperçoit alors que le dysfonctionnement est général. Et là, on commence à se poser des questions. Il ne faut plus qu'un détonateur pour que le temps vire à l'orage. Mais c'est une autre histoire...

Didier Jacobée

Repost 0
Published by poursaintarnoult.over-blog.com - dans Pourquoi créer notre groupe
commenter cet article
29 mars 2010 1 29 /03 /mars /2010 16:30

nuages-002

Ce qui a le plus surpris la population, je crois, c'est la rapidité avec laquelle on est passé du "tout va bien" au "tout va mal !".
En fait il faut savoir, que dans ce genre d'affaires, la tension monte peu à peu, étape après étape, individu après individu, au rythme des vexations et des dossiers à problèmes. Un peu comme la chambre magmatique d'un volcan, qui s'emplit inexorablement, alors qu'en surface tout paraît calme.
A Saint-Arnoult, les sismographes ont commencé à donner des signes d'inquiétude il y a un an environ.

L'opposition (de droite comme de gauche) dénonçait déjà les abus de pouvoir du maire en multipliant les courriers de protestation à la sous-préfecture : droits de l'opposition bafoués, marchés publics ne respectant pas les procédures de mise en concurrence, délibérations modifiées après le vote du conseil municipal, compte-rendus très éloignés de la vérité...
Pourtant, au sein de la nouvelle équipe municipale élue en 2008, le signal d'alarme n'était pas encore tiré.

Je tiens à parler de cette équipe car elle le mérite.

29 colistiers, 22 élus. Une somme de compétences remarquable, une disponibilité exemplaire. Pourtant dieu sait qu'il en a fallu de la disponibilité pour pallier l'absence des deux directeurs de la commune dont les postes sont restés vacants près d'un an. Imaginez une centaine d'agents territoriaux sans encadrement pendant un an et vous comprendrez sans peine le rôle d'élu qui a été le nôtre pendant la première année de notre mandat !
Pour autant, les résultats et les réalisations ne s'en sont pas ressentis. Je pense que nous étions tous assez satisfaits de ce premier bilan. Pourtant les signes avant-coureurs étaient déjà là, et je me souviens avoir dit à cette époque en réunion de groupe au Maire et au premier adjoint : "Attention, j'ai l'impression que vous voulez aller trop vite. Les autres élus n'ont pas les informations sur les dossiers sur lesquels vous travaillez et j'ai peur qu'on soit un peu largué. C'est un peu comme un train dont la locomotive partirait en oubliant ses wagons !"

Cette remarque m'avait valu à l'époque une convocation du Maire qui n'avait pas du tout apprécié que j'ose porter un jugement critique sur sa manière de faire.

Pourtant, je mettais encore ce non partage des dossiers sur un manque d'organisation et sur la volonté maladroite d'aller de l'avant, pas du tout sur une volonté délibérée de s'approprier le pouvoir et la décision sans partage et sans concertation aucune.

Malheureusement, les 6 mois qui ont suivi servirent à m'ouvrir les yeux...

Didier Jacobée

Repost 0
Published by didier Jacobée - dans Pourquoi créer notre groupe
commenter cet article
27 mars 2010 6 27 /03 /mars /2010 16:54

IMGP0734

Saint-Arnoult en Yvelines a connu une vie politique mouvementée au cours de ces 7 dernières années : maires démissionnaires, élections partielles, gagnées parfois avec une poignée de voix, parfois avec une majorité relative au hasard d'une triangulaire.

Aujourd'hui, une nouvelle crise est annoncée.

Elu depuis 2006, adjoint au maire depuis cette date, je serai donc un des acteurs de ce nouvel épisode.
Républicain et démocrate avant tout, j'attache une grande importance à la transparence de l'action politique.
Heureusement, les nouvelles technologies permettent à tous les citoyens qui le souhaitent d'avoir accès à l'information.
C'est pourquoi j'ai décidé d'ouvrir ce blog.
Je profiterai de ma position au coeur des débats pour faire figurer dans les prochains jours le détail des événements qui secouent notre ville.
J'y apporterai mon analyse et mes sensibilités.
J'ouvrirai également les colonnes de ce mail aux autres élus qui partagent cette analyse et mes convictions.
Enfin, chacun d'entre vous pourra y apporter ses commentaires, auxquels j'essaierai de répondre dans la limite de mes disponibilités.

Cette volonté de transparence a souvent fait défaut à Saint-Arnoult, je pense qu'elle est souhaitable à la bonne vie démocratique de notre commune. Qu'en pensez-vous ?

Didier Jacobée

Repost 0
Published by poursaintarnoult.over-blog.com - dans Pourquoi créer notre groupe
commenter cet article

Présentation

  • : Pour Saint-Arnoult
  • : Réflexions et analyses de la vie communale de Saint-Arnoult en Yvelines
  • Contact

Profil

  • poursaintarnoult

Recherche

Liens