Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 septembre 2012 4 13 /09 /septembre /2012 00:12

bascule-a-gauche.jpgArrivée en dernière position avec moins d’un électeur sur trois qui lui ont fait confiance, Mme Poussineau a choisi de se maintenir, rejetant la logique et la tradition républicaine.

Elle clamait pourtant haut et fort qu’elle ne souhaitait pas que notre commune "bascule à gauche". Pourtant, en se maintenant au deuxième tour, elle offre une triangulaire à M. Husson et un espoir de victoire inespéré au regard de son faible score du premier tour. Mme Poussineau mise donc le sort de notre commune sur la mobilisation des abstentionnistes. Pourtant plus des 2/3 des Arnolphiens qui se sont exprimés dimanche ne lui ont pas apporté leur soutien. Au regard du faible score de M. Husson, c’est d’ailleurs plutôt à gauche que se trouvent les réserves des abstentionnistes. Mme Poussineau continue pourtant à croire qu'il existe des électeurs fantômes prêts à voter pour elle. Elle n'a toujours pas compris que ses électeurs se sont détournés d'elle simplement parce que son bilan est catastrophique : une crise politique permanente, le doublement de l'endettement de la commune, une incapacité à gérer le personnel municipal, aucun projet d'importance abouti, etc. Ses chances de l’emporter sont donc inexistantes.

Dans sa famille politique, parmi ses colistiers et ses anciens soutiens, beaucoup estiment que cette décision de se maintenir est irresponsable et qu’il s’agit plus d’une vendetta personnelle que d’un acte politique réfléchi. Les partis politiques dont elle se réclame lui avaient déjà refusé leur investiture. 4 jours après sa déroute, chacun aura remarqué que personne ne s'est manifesté pour sauver le soldat Poussineau. La maison Poussineau s'effondre. Dimanche, ce ne sera plus qu'un tas de ruines.
Les derniers électeurs de droite qui votaient encore pour elle dimanche dernier la suivront-elle dans son suicide politique ? Il est clair que chaque voix qui se portera sur son nom au soir du décompte final sera une voix perdue. Ces voix ne participeront pas à la grande explication attendue dimanche entre l'alternance politicienne proposée par M. Husson d'un côté et le renouveau de notre commune incarné par Sabine DENIZOT de l'autre. Les électeurs de droite laisseront-ils M. Husson s'emparer de la commune sans même participer au combat ?

Décidément, même dans la défaite, Mme Poussineau aura manqué de dignité. Elle sortira par la toute petite porte.

Partager cet article

Repost 0
Published by poursaintarnoult - dans Elections
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Pour Saint-Arnoult
  • : Réflexions et analyses de la vie communale de Saint-Arnoult en Yvelines
  • Contact

Profil

  • poursaintarnoult

Recherche

Liens