Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 avril 2010 6 17 /04 /avril /2010 07:20

écharpes abandonnéesLe 10 mars dernier, le conseil municipal de Saint-Arnoult a voté contre le budget 2010 proposé par son Maire.

 

Mme Poussineau n’a recueilli que 11 voix sur les 29 que compte le conseil.

 

Les conséquences du refus du budget sont lourdes, puisque les travaux d’investissement de notre commune se retrouvent bloqués, y compris les chantiers les plus urgents dont notre ville a besoin :

 

-    les travaux de voirie sont figés

-    le nouveau bâtiment scolaire de Guhermont est stoppé

-    les travaux sur la toiture du gymnase ne pourront être effectués.

 

Sur le plan légal, notre commune n’avait que jusqu’au 15 avril pour voter son budget 2010.

 

Madame le Maire a choisi de ne pas reconvoquer le conseil municipal pour lui proposer un nouveau budget, choisissant délibérément de plonger notre ville dans le chaos.

 

Le sort financier de Saint-Arnoult est désormais entre les mains du Préfet.

 

Les 10 élus de notre groupe en tirent les conclusions.

 

Madame le Maire n’a plus de majorité.

 

Elle n’est plus en mesure de gérer notre ville.

 

Les élus n’ont plus confiance.

Moins de 2 ans après leur élection, la moitié des élus de la liste de Françoise Poussineau ont décidé de lui retirer leur confiance en ne votant pas son budget.

 

Les Arnolphiens n’ont plus confiance.

Mme Poussineau a été battue dans sa propre ville lors des régionales.

 

Un maire qui n’a plus de majorité et qui ne peut gouverner doit DÉMISSIONNER.

 

C’est l’expression de la démocratie et une simple règle de bon sens.

 

Mme Poussineau porte la responsabilité du blocage de notre commune.

Le destin d’un seul individu ne peut s’opposer à l’intérêt général.

 

Elle n’a plus d’espoir de pouvoir reconstituer une majorité.

Mme Poussineau doit donc démissionner de son poste de maire.

 

C’est la seule solution pour les Arnolphiens et pour Saint-Arnoult.

 

 

Didier Jacobée (Adjoint au maire), May Bui Quang Da (Adjoint au maire), Chantal Quignon (Adjoint au maire), Josiane Antoniazzi (Adjoint au maire), Lucena Bourgès (Conseillère municipale), Nadine Verschatse (Conseillère municipale), Serge Rocchi (Conseiller municipal), Agnès Malod (Conseillère municipale), Sabine Denizot (Conseillère municipale), Jean Mayet (Conseiller municipal).

 

Partager cet article

Repost 0
Published by poursaintarnoult.over-blog.com - dans Démission du Maire
commenter cet article

commentaires

Arnolphus 25/04/2010 09:21


Pour répondre au commentaire écrit par le justicier, je rappellerai qu'étant en démocratie, il suffit d'en appliquer les principes; ma réponse tient donc en deux points:
1°) madame le maire a été mise en minorité sur le vote du budget. Si la loi ne l'oblige pas à démissionner, l' honnêteté morale aurait du la conduire à le faire: c'eût été une preuve de grandeur
d'esprit; elle ne l'a pas fait. Tous les administrés avertis croyant à la bonne volonté du maire et à son dévouement aux arnolphiens s'attendaient alors à ce qu'elle présente une nouvelle version
du budget acceptable par la majorité avant la date réglementaire (15 avril) puisque les délais le permettaient largement: elle ne l'a pas fait, choisissant ainsi d'abandonner la gestion de St
Arnoult à la Préfecture et plongeant la commune dans l'immobilisme. Elle a légalement droit de s'accrocher à son poste, mais c'est démocratiquement insupportable. Quand le navire part à la dérive
et que le capitaine ne fait rien, l'équipage doit tout tenter pour le sauver. C'est ce qu'ont fait les conseillers municipaux qui ont suivi monsieur Jacobée: il faut saluer leur courage.
2°) Si madame le maire démissionne vous demandez par qui elle sera remplacée. Je n'en sais rien mais la loi prévoit de convoquer un conseil municipal pour élire un nouveau maire en son sein. Toute
candidature est recevable et madame le maire pourrait alors se présenter à nouveau, agissant ainsi en parfaite démocrate.On peut supposer qu'il y aurait aussi d'autres candidats, preuve de
dynamisme du conseil municipal. Et le conseil municipal élirait un maire qui pourrait agir en toute légitimité.


Le justiscier 22/04/2010 12:50


Selon vous,Madame le maire doit démissionner.
Mais remplacé par QUI ?


Agapan78 17/04/2010 12:48


Je salue le courage des élus qui ont décidé de quitter la majorité, car ils se comportent comme des représentants du peuple (des élus !), soucieux que le conseil municipal adopte des décisions
allant dans le sens d'une meilleure gestion de la ville et de l'amélioration constante du cadre de vie des habitants. En tant qu'arnolphienne, je les remercie.
Je souhaiterais que les arnolphiens prennent conscience des enjeux de ces derniers événements. Il n'est pas question de politique politicienne. L'arrivisime ou le carrièrisme n'ont pas leur place
dans une commune de près de 6000 habitants. Qu'importe les tendances politiques de chacun ou les rêves de grandeur de certains. A St Arnoult, il est question avant tout de services de proximité, de
projets locaux... qui peuvent être par ailleurs innovants. Il s'agit de défendre la qualité de notre quotidien dans une ville qui peut être autre chose qu'une ville dortoir. Bref, à chacun de nous
de nous mobiliser pour l'avenir de notre ville.


Présentation

  • : Pour Saint-Arnoult
  • : Réflexions et analyses de la vie communale de Saint-Arnoult en Yvelines
  • Contact

Profil

  • poursaintarnoult

Recherche

Liens